Compte tenu du sur-risque démontré de méningiome  associé à la prise d’acétate de nomégestrol (Lutényl et génériques) et d’acétate de chlormadinone (Lutéran et génériques), nous publions des recommandations portant sur l’utilisation de ces traitements et sur le suivi des femmes concernées . Ces recommandations se basent sur les réflexions menées par le comité d’experts  composé de médecins et d’acteurs associatifs mis en place pour définir les conditions de prise en charge avec ces traitements au regard du risque de méningiome. Elles se substituent aux recommandations préliminaires publiées en juin 2020.

Nous invitons les professionnels de santé concernés à d’ores et déjà les mettre en pratique, et les patientes à se rapprocher de leur médecin pour en discuter.

Le comité d’experts se réunira à nouveau le 22 janvier pour discuter des documents d’information destinés à accompagner ces recommandations.

Les recommandations portent en particulier sur:

  • les situations dans lesquelles le bénéfice-risque de ces traitements est favorable;
  • la surveillance des patientes par imagerie cérébrale.
Pour consulter les recommandations en détail 

Une information présentant ces nouvelles recommandations sera transmise par mail aux professionnels de santé prescripteurs, radiologues et pharmaciens dans les prochains jours. Ces recommandations seront également partagées au niveau européen.

Posted on the ANSM website on 12 January 2021