Information destinée aux neurologues, néphrologues, hématologues, médecins internistes, urgentistes et réanimateurs

Des cas de microangiopathie thrombotique (MAT) incluant des cas de décès, ont été rapportés au cours du traitement de la sclérose en plaques par des médicaments contenant de l’interféron bêta. La plupart des cas de MAT se sont présentés sous la forme de purpura thrombotique thrombocytopénique ou de syndrome hémolytique et urémique.

  • des cas de syndrome néphrotique avec différentes néphropathies sous-jacentes ont également été rapportés
  • la MAT et le syndrome néphrotique peuvent se manifester après plusieurs semaines, voire après plusieurs années de traitement par interféron bêta
  • une attention particulière doit être portée sur tout signe pouvant faire suspecter la survenue d’une MAT ou d’un syndrome néphrotique dont la prise en charge doit être immédiate, conformément aux recommandations données ci-dessous.

 

Posted on the ANSM website on 8 September 2014