Information destinée aux aux oncologues, hématologues, internistes, hépatologues et pharmaciens hospitaliers

L’ANSM a adressé un courrier, en collaboration avec LYSA, “the Lymphoma study association”, aux oncologues, hématologues, internistes, hépatologues et pharmaciens hospitaliers afin de les alerter sur les mesures de précaution recommandées pour limiter le risque de maladie veino-occlusive hépatique (MVO) chez les patients atteints de lymphome et recevant une autogreffe.

Posted on the ANSM website on 3 April 2018