Information destinée aux neurologues, radiologues, infirmiers et infirmières spécialisés dans la prise en charge de la SEP

Natalizumab est connu pour être associé à un risque accru de leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP).

Le PRAC, à l’initiative de la Commission européenne, a jugé nécessaire de revoir les données disponibles sur le risque de LEMP.

Un diagnostic précoce de LEMP permet d’améliorer les pronostic notamment pour le formes de LEMP asymptomatiques.

De nouvelles recommendations de suivi (IRM, sérologie, index du titre d’anticorps anti VJC) en fonction du risque de LEMP sont proposées pour les patients traités par Tysabri depuis plus de 2 ans en particulier. Une mise à jour de l’évaluation du risque de LEMP a été revue chez les patients qui présentent une sérologie positive anticoprs anti VJC.

Les documents d’information et d’aide à la prescription (RCP, NIP, Guide de prescription, carte patient, formulaires de d’instauration, de poursuite et d’arrêt du traitement..) sont également  mis à jour en ce sens par Biogen.

Posted on the ANSM website on 21 March 2016