Information destinée aux médecins urgentistes, médecins SAMU, anesthésistes-réanimateurs, cardiologues,  gynécologues-obstétriciens et pharmaciens hospitaliers

 

A l’issue de la ré-évaluation européenne du rapport bénéfice-risque des médicaments contenant de la nicardipine et utilisés par voie intraveineuse, il a été conclu que ces médicaments ne devaient être utilisés que pour traiter une hypertension artérielle aiguë mettant en jeu le pronostic vital et pour maîtriser une hypertension artérielle post-opératoire.

L’utilisation des médicaments contenant de la nicardipine intraveineuse dans d’autres indications n’est plus recommandée.

L’EMA a également recommandé que ces médicaments ne soient administrés qu’en perfusion continue (goutte-à-goutte) dans une veine par un spécialiste dans un hôpital ou une unité de soins intensifs. Consécutivement à cette mise à jour, les conditions de prescription et de délivrance ont été modifiées.

 

 

Posted on the ANSM website on 21 April 2015