L’accès des patients aux corticoïdes par voie orale s’est amélioré ces dernières semaines. En conséquence, l’ANSM lève le contingentement mis en place pendant la période de tensions d’approvisionnement et autorise la reprise de la vente directe des laboratoires aux officines.

Durant plusieurs mois, de nombreux patients ont fait face à des difficultés pour obtenir dans leur pharmacie des médicaments à base de corticoïdes, du fait de problèmes de production rencontrés par certains fabricants.

L’ANSM a rapidement pris des mesures contraignantes et suivi la situation chaque semaine en lien avec les acteurs de la chaîne de fabrication et de distribution afin qu’ils mobilisent toutes les actions nécessaires pour assurer la continuité d’accès à ces médicaments indispensables pour les patients:

  • la vente directe des laboratoires aux officines a été suspendue et les approvisionnements étaient réalisés par les seuls grossistes-répartiteurs, c’est-à-dire selon un circuit de distribution permettant de garantir des approvisionnements réguliers et équitablement répartis sur l’ensemble du territoire;
  • les exportations de corticoïdes vers d’autres pays ont été interrompues, afin de garantir l’approvisionnement du marché français. Cette interdiction a été vérifiée par plusieurs inspections;
  • des médicaments équivalents ont été importés et mis à disposition des officines;
  • enfin, les laboratoires ont augmenté leur capacité de production et se sont engagés à constituer des stocks de sécurité d’au moins 2 mois afin d’anticiper tout nouveau risque de pénurie.

Ces actions ont permis d’améliorer très nettement la disponibilité en pharmacie des corticoïdes oraux dès septembre, comme l’indiquent les volumes des stocks et approvisionnements publiés sur le site internet de l’ANSM.

L’ANSM maintient une surveillance de la situation et les exportations restent interdites, jusqu’à la régularisation complète de l’approvisionnement du marché français. Elle informera les patients et professionnels de santé d’éventuelles évolutions de la situation.

Posted on the ANSM website on 11 December 2019