Information destinée aux neurologues, médecins généralistes et infirmières spécialisées dans la sclérose en plaques

 

En octobre 2014, un cas de LEMP d’évolution fatale a été rapporté chez un patient traité par Tecfidera depuis 4 ans et demi, dans un contexte de lymphopénie sévère et prolongée. C’est le premier cas rapporté de LEMP associé à Tecfidera. Aussi, les patients doivent être informés qu’il existe un risque de survenue de cette grave affection.

 

La lymphopénie est un effet indésirable connu de Tecfidera et les patients traités doivent être régulièrementsurveillés afin de détecter tout signe ou symptôme de trouble neurologique.

 

L’hémogramme, comprenant une numération des lymphocytes, doit être vérifié à intervalles réguliers et de façon rapprochée en fonction du tableau clinique.

 

Les patients traités par Tecfidera qui présentent une lymphopénie doivent être étroitement et fréquemmentsurveillés.

 

Si une LEMP est suspectée, le traitement par Tecfidera doit être immédiatement interrompu. 

 

 

 

Posted on the ANSM website on 8 December 2014