Dans le cadre des fortes tensions d’approvisionnement en médicaments dérivés du sang (MDS), l’ANSM a mis en place, avec l’ensemble des laboratoires concernés, différentes actions afin de pouvoir assurer la continuité des traitements des patients. L’Agence met aujourd’hui en ligne une information sur la couverture prévisionnelle des besoins en MDS au niveau national. Cette information, sera actualisée chaque mois, spécialité par spécialité.

L’ANSM, en lien avec les laboratoires concernés, continue de mobiliser tous les moyens disponibles afin que la couverture des besoins en MDS soit assurée au mieux, dans un contexte de difficultés d’approvisionnements rencontrées avec plusieurs médicaments produits par le LFB Biomédicaments.

Les mesures engagées sont en particulier:

  • Le suivi de l’évolution des quantités de médicaments mis à disposition du marché national par l’ensemble des laboratoires produisant des MDS, au regard des besoins afin d’anticiper et de prévenir dans la mesure du possible les situations de tensions et de rupture des stocks.
  • La mobilisation d’autres présentations ou dosages de ces médicaments.
  • L’importation de médicaments équivalents habituellement commercialisés dans d’autres pays européens.
  • Le rappel des indications prioritaires en vigueur pour certains produits en tension comme les immunoglobulines humaines intraveineuses ou le facteur Willebrand.
  • L’organisation d’un Comité scientifique spécialisé temporaire (CSST) qui s’est réuni le 4 avril 2018 à l’ANSM afin d’actualiser la hiérarchisation de ces indications prioritaires pour les immunoglobulines polyvalentes injectables. Les conclusions de ce CSST seront disponibles en mai 2018.

Parallèlement, l’ANSM informe régulièrement les professionnels de santé et les associations de patients concernés de l’évolution de la situation.

L’Agence met désormais à disposition une information sur la couverture des besoins en MDS au niveau national pour le mois en cours. Cette information, fournie par produits et par dosage, sera actualisée chaque début de mois à partir des données transmises par l’ensemble des laboratoires commercialisant des MDS en France. Cette information donne une visibilité sur la couverture des besoins sur une période de 15 jours à un mois. Lorsque des tensions sont indiquées sur le stock et les approvisionnements de certains produits, des solutions alternatives sont proposées.

Accéder au tableau  Couverture prévisionnelle des besoins en MDS au niveau national

La couverture des besoins, dans cette période de tension, est possible grâce aux efforts conjoints des industriels, des professionnels de santé et surtout des patients dont les prises en charge sont souvent modifiées. En effet, une  couverture globale n’exclut pas la survenue possible de difficultés locales et/ou ponctuelles (selon, notamment les marchés passés par les établissements de santé), ni la nécessité, le cas échéant, d’une adaptation des professionnels de santé et des patients à l’utilisation d’autres dosages ou d’autres spécialités disponibles, ainsi que d’une vigilance constante de la part des tous.  

Posted on the ANSM website on 23 April 2018